Le Blog de C-quad

autohebergement et fortes chaleurs

Bonsoir,

Certains l’auront peut être constaté, mon blog était inaccessible aujourd’hui, cet après midi pour être précis. Je pensais que c’était une surchauffe du serveur et que le système de ventilation mis en place n’était pas suffisant.

Mais en réalité, mon blog était inaccessible à cause de la surchauffe d’un boitier CPL. Je sais bien qu’on ne peux difficilement mieux faire qu’un vrai câble Ethernet niveau fiabilité. Mais vu que l’ordinateur tourne 24/24, je veux limiter au mieux les désagréments et donc le pc est situé dans un lieu que je ne peux câbler facilement.

Je constate après coup que la température dans la pièce est montée à 45 degrés… Le boitier CPL a laché en premier, mais je pense qu’il ne fallait pas beaucoup plus pour que l’ordinateur se sache plus se refroidir non plus.

J’ai ajouté un puissant ventilateur fonctionnant sur le 220v qui souffle directement sur le boitier CPL en attendant de trouver une solution plus pérenne.

Quelles solutions avez vous mis en place en général, pour pallier à ces fortes chaleur dans le cas de pc qui tournent 24/24  ?

 

28 réponses à to “autohebergement et fortes chaleurs”

  • Pièce avec bonne ventilation, gros ventilateur dans la tour brassant beaucoup d’air sans avoir à tourner super vite. Mais bon ma machine n’est pas ultra bruyante grâce au bon boîtier très bien ventilé justement. Nettoyage du PC (poussière toussa) régulièrement. Un boîtier bien rangé avec des fils qui ne traînent pas partout mais bien placés pour ne pas gêner le flux d’air. Pour le CPL malheureusement ça a tendance à chauffer ces machins…

  • Pour ma part ça a été le transformateur 12 V de mon Alix 3D3 qui ne fonctionnait plus dès qu’il faisait chaud … Je l’ai remplacé par un modèle plus robuste : j’ai fait commander un transfo de Freebox V5 par un ami … ça tourne sans problème depuis quelque temps.

  • Si je peux me permettre, la mauvaise idée ici c’est avant tout le CPL. Sans vouloir lancer un débat de troll sur les mauvaises ondes, il ne faut pas être grand clerc pour statuer sur la bêtise de cette technologie. Elle a été inventée pour envoyer des signaux simples et ponctuels (exemple typique le X10, ou le passage jour/nuit sur un compteur) et aujourd’hui on l’utilise pour balancer du haut-débit… Sauf dans le cas étonnant où ton installation électrique serait blindée et adapté aux hautes fréquences (ça existe peut-être, mais je n’ai jamais vu…) tu peux déjà te dire que 80% de l’énergie envoyé par le boîtier est directement dispersé sous forme de rayonnement EM. En d’autres termes, tu vis au milieux d’une grosse antienne à haute fréquence. Je ne sais pas si tu as des gamins mais personnellement ce n’est pas un risque que je prendrais. En plus ces boîtiers chauffent ce qui est une nouvelle preuve de leur inefficacité énergétique et la cause de ton problème.

    Mon conseil serait donc (mais j’ai bien conscience que ce n’est pas faisable en toute situation) d’investir dans une belle perceuse et de bon vieux câble. Tu ne consommeras plus que le nécessaire, ça ne chauffera plus, le débit sera parfait et ton logis ne sera plus un micro-onde.

    D’une manière générale, il est une loi qui marche à tout les coups : dés que quelque chose est trop simple, pratique, bon marché, etc… il n’y a pas de magie, c’est qu’il y a un loup quelque part 😉

    M2CO évidemment 😉

    • CedricOLIVIER:

      J’ai bien conscience que le CPL n’est pas le meilleur choix et qu’il va être nécessaire de tirer un câble réseau pour sécuriser mon installation et assainir les diverses ondes qui peuvent être émises dans mon habitat.
      Mais il est plus facile de faire accepter à ma compagne un petit boitier sur une prise qu’un câble qui traverse toute la maison (va savoir pourquoi 😉 )

  • Ma «no-box» est basée sur une Mini-ITX Atom thermo régulée sur le ventilo de processeur.
    Enfermé dans un boitier maison, un petit ventilo en extrait l’air chaud. Celui-ci est «régulé» par un potentiomètre que je règle en fonction de la température de la pièce, indiquée par un thermomètre à proximité du serveur.
    Donc là je l’ai tourné sur 11 😀
    http://burogu.makotoworkshop.org/index.php?post/2010/11/09/Ctampli-la-y-va-jusqua-11

    Idée à la con qui me traverse l’esprit ^^ » que s’il devait vraiment faire plus chaud, vu la taille du serveur, bah je le mettrais au réfrigérateur…

  • Et tu as quel genre de serveur ?
    Moi avec le mien (http://www.generation-linux.fr/index.php?post/2010/12/13/Deballage-et-installation-de-mon-home-serveur), hier, je suis monté à 36° pour les DD et 35° pour le proc (atom d510 fanless). Dehors, il faisait 36°. Je n’ai rien mis en place de particulier pour la chaleur.

    J’ai qu’un seul petit ventilo qui ne tourne pas très vite pour refroidir mon boitier. Je suis branché directement sur la freebox (le serveur est à côté) et il est en dessous de la fenêtre mais avec un rideau occultant fermé devant.

    Chez moi (proc fanless), je pense que la chasse à la poussière est un truc très important dans la tour.
    Voila 🙂

    • CedricOLIVIER:

      Le « serveur » est un pc standard « Le starter » acheté chez Materiel.net.

      Je ne savais pas quelle serait la consommation en CPU du traitement vidéo de 6 caméras analogiques. Je n’ai donc pas osé prendre une plus petite configuration moins énergivore.

      Au final, Je ne consomme pas autant de CPU que je ne le pensais. Mon uptime est en moyenne à 0.3 le choix d’un ordinateur moins puissant aurait peut être été judicieux, mais celui-ci a l’avantage de pouvoir monter en charge (hormis les problèmes de chaleur ;-)).

  • bartounet:

    Bonjour.
    On touche ici les limites de l’autohebergement…
    Ce n’est pas pour rien que les datacenters sont sécurisés, ondulés, climatisés…

    • La véritable limite de l’auto-hébergement c’est la bande passante. Si on avait des offres SDSL concurrentielles en France, je te garantis que je me passerais de l’emmerdement d’avoir à gérer un prestataire pour faire ce que je fais mieux que lui… Les datacenters son certes ondullés, climatisé et tout ce que tu voudras, mais sont aussi surdimensionné par rapport au besoin d’un hébergement perso.

      • bartounet:

        Franchement au prix des serveurs dédiés aujourd’hui, je doute qu’on puisse faire mieux chez soi…

        Si tu compte tout… matos, onduleurs, clim, electricité, connexion..

        Tout dépend aussi de la dispo que tu attend de ton serveur…

        • CedricOLIVIER:

          Malheureusement, il y a des choses qu’on ne peut pas faire sur un serveur dédié…
          Des caméras sont connectées au serveur, et enregistrent en cas de détection de mouvement. Je compte doucement domotiser pas mal de choses et tout cela n’est pas réalisable avec un serveur à distance.
          Et vu que j’ai un serveur qui tourne 24/24 pour les caméras, autant l’utiliser aussi pour le reste.

  • Si il n’est plus sous garantie, il peut-être judicieux d’ouvrir le boitîer CPL, ou au moins de percer qques trous dedans pour maximiser son refroidissement par air.

  • @PsychoGun : Excellent ce site, trop marrant !
    Merci pour la découverte 🙂

  • pouetpouet:

    As-tu songé peut-être à une solution à base de modules peltier, genre bricoler un vieux petit frigo portable, retirer le module de refroidissement et l’utiliser pour ta machine dans un caisson ventilé ?
    Je n’ai pas encore eu de problème de chauffe, mais le pic d’hier me force à plancher dessus pour ma petite solution d’autohébergement.

    Pour le réseau, je suis du même avis qu’Ulhume : rien ne vaut le filaire, beaucoup moins aléatoire que le wifi aussi. Et plus sécur’; y a déjà assez d’ondes dans notre environnement. Un coup de perceuse à travers les cloisons et pour cacher la misère, il y a 2 solutions : placer ça derrière les plinthes ou bien acheter des petites « gouttières » en plastique pour rester propre.

  • Tu n’as pas une cave tout simplement ? Sur CPL ca ne devrait pas poser problème =)

    • CedricOLIVIER:

      Je n’ai pas de cave, juste un vide sanitaire qui doit effectivement être assez frais. Mais malheureusement, il est plutôt très humide il a même 20 à 30 cm d’eau par endroit. Je ne pense pas que ce soit des conditions plus adéquates 😉

    • CedricOLIVIER:

      Excellent la casserole, c’est sur que cela ne me serait jamais venu à l’idée. Mais la configuration de la machine ne me permet pas d’y mettre une casserole, il faut quand même beaucoup de place dans le boitier.

  • Une idée :
    Mets un ventilateur (un vrai, le truc sur pied) dans la pièce où est ton serveur. Et utilise la domotique avec une sonde de température pour le déclencher !!!

    Pour la sonde du RFXCOM, comme ça tu peux utiliser les sonde de température Oregon ou Chacon (la moins chère est à 18 €). Le module maitre doit être dans les 50 €. Tu connectes celui-ci à ton serveur.

    Pour manipuler le ventilateur : du bon vieux X10, si tu n’as que ça en domotique, sinon du X10 ++ (PLCBus) 😉 et juste le module permettant de manipuler la prise du ventilateur !

    Et voilà !

    • CedricOLIVIER:

      Cela ne vas pas tarder à arriver. Pour l’instant je n’ai pas vraiment de domotique à la maison.
      Mais je compte investir dans une Zibase, je vais avoir besoin d’un RFXCOM 868 Mhz pour avoir les informations des capteurs de l’alarme et vu le prix du RFXCOM et le prix de la Zibase, je me dit qu’autant investir.
      C’est donc prévu à court terme (2-3 mois).

  • […] par exemple de mettre en route un ventilateur quand la température dépasse un certain seuil  (suite au souci autohebergement  et fortes chaleur […]

  • Salut,
    pour refroidir et comme tu es bon bricoleur, je présume, pourquoi ne pas t’inspirer des modules Peltier utilisés en astronomie amateur pour le refroidissement des capteurs CCD des caméras ?

    A part cela, je suis heureux que tu as choisi l’auto-hébergement. Si tu as une IP fixe à disposition par ton FAI (Free en propose une gratuite), tu pourrais éventuellement abandonner ton cquad.dyndns.org et avoir un cquad.org chez Gandi pointant sur ton serveur d’hébergement. Si tu as des questions au niveau autohébergement, n’hésites pas à me mailer 🙂

    • CedricOLIVIER:

      Mes problèmes de surchauffe avaient surtout lieu sur le CPL et le PC. Pour l’instant j’ai « résolu » le problème avec une sonde de température et le déclenchement automatique d’un ventilateur.
      C’est effectivement un palliatif, mais dans le nord on n’a pas souvent de fortes chaleurs non plus …

      Pour le nom de domaine, c’est vrai qu’il faudrait peut-être que j’investisse dans un vrai nom de domaine. Malgré tout, la solution actuelle fonctionne, un cquad.org est plus cosmétique qu’autre chose, non ? Qu’est-ce que j’y gagnerais ?

      • pouetpouet:

        La question peut être aussi : « Qu’est-ce que j’y perdrai ? ».
        C’est clair que pour un effet cosmétique, 12€ par an, ce n’est peut-être pas cher mais si tu ne compte pas faire pro comme beaucoup d’auto-hébergés afin de soigner une image pour draguer le chaland, de faire la « marque », je trouve ça tout de même totalement inutile en sus d’une perte de temps et d’énergie par-dessus le marché même minime.
        L’impression que me donne les internautes aguerris en général, c’est qu’avoir un site en .no-ip.org, en .dyndns.org, etc. ne choquera pas plus que d’avoir un site sous-domaine de blogspot.com, de wordpress.com ou son propre nom de domaine. Et à l’heure où on entend les bruits de bottes du filtrage à tout-va, c’est même plutôt une sorte d’assurance.

        • CedricOLIVIER:

          En ce qui me concerne, je suis déjà chez Free avec une IP Fixe donc ce ne sera pas une assurance en cas de filtrage.
          Maintenant, sauf à ce que l’on décide de filtrer tout ce qui concerne le logiciel libre, je ne vois pas ce qui pourrait amener ce blog à être filtré.
          Le pas pour passer vers une offre Gandi à 12 euros, ne serait donc pas grand.

          Mais à ma grande surprise, je pensais que le fait d’être sur du dyndns.org allait m’exclure automatiquement des résultats Google, mais ce n’est pas le cas.
          Donc c’est vrai que pour l’instant, je préfère réserver mes 12 euros à d’autres investissements moins cosmétiques.

  • votre remaque est interessante

Laisser un commentaire