Le Blog de C-quad

Archive pour février 2011

Fedora Test Day : Radeon (suite)

Ce billet fait suite à ma tentative de participation à la Journée de Test du pilote radeon pour Fedora 15.

Comme décrit dans le premier article sur le sujet,cela n’a pas été simple. Gnome 3 ne voulant pas se lancer du tout.

Après moult recherche sur le net, j’ai enfin trouvé la solution pour obtenir une interface graphique en désactivant gnome-shell :

cp /usr/share/gnome-session/sessions/gnome.session \
   /usr/share/gnome-session/sessions/gnome-shell.session
cd /usr/share/gnome-session/sessions
ln -sf gnome-fallback /usr/share/gnome-session/sessions/gnome.session

Et me voila avec une interface graphique qui est un mixte de gnome 3 et gnome 2…
Je vais pouvoir attaquer quelques tests.

Le déroulement des tests

Mis à part gnome-shell le reste des tests s’est bien déroulé.

Les résultats des tests sont disponible sur la page du projet , ci dessous les miens :

User Smolt Profile Basic test GNOME 3 start DPMS XVideo Rotation X restart
Cédric Olivier HW
Pass
Fail

[1]

Pass
Pass
Pass
Pass
Rendercheck GLX User switch VT switch Suspend Multihead
Pass

[2]

N/A
Pass
Pass
Pass
N/A
  1. gnome-shell background started but unusable
  2. File:Cquad radeon Renderchecklog.gz

Le résultat du « lspci » sur mon matériel graphique :

01:00.0 VGA compatible controller: ATI Technologies Inc RV770 [Radeon HD 4850]

Fedora Test Day : Intel

Hier, j’avais l’intention de participer aux tests des drivers libres radeon, j’ai malheureusement rencontré pas mal de souci. En attendant de les résoudre et n’aimant pas cette sensation de « travail » non accompli, j’ai donc décidé de participer aux tests des drivers graphiques Intel avec mon netbook (HP Mini 210)

http://fedoraproject.org/wiki/Test_Day:2011-02-24_Intel

Téléchargement des LiveCD

Suite aux soucis avec les LiveCD rencontrés hier sur radeon, j’ai décidé aujourd’hui de créer une clé LiveUSB en suivant cet article sur le wiki fedoraproject

Le déroulement des tests

Les tests sur mon netbook se sont très bien déroulés, et je n’ai rencontré aucune erreur mis à part l’exécution de totem. Un bug pour totem a donc été déposé sur le bugzilla redhat.

Les résultats des tests sont disponible sur la page du projet , ci dessous les miens :

User Smolt Profile Basic test GNOME 3 start DPMS XVideo Rotation X restart
Cedric Olivier HW
Pass pass
Pass pass
Pass pass
N/A
Pass pass
Pass pass
Rendercheck GLX User switch VT switch Suspend Multihead
Pass pass

[1]

Pass pass
Pass pass
Pass pass
Pass pass
Pass pass

Le résultat du « lspci » sur mon matériel graphique :

00:02.0 VGA compatible controller: Intel Corporation Pineview Integrated Graphics Controller
00:02.1 Display controller: Intel Corporation Pineview Integrated Graphics Controller

Pour ceux qui sont intéressés par les journées de Test Fedora vous trouverez le planning de ces journées ici.

Je vous invite fortement à y participer afin d’aider à améliorer la qualité de notre distribution. Fedora étant une distribution Linux qui a pour objectif de mettre en situation des projets innovants ces phases de test sont très importantes.

Fedora Test Day : Radeon

Pour une fois j’ai la chance d’avoir assez de temps pour participer à un jour de test de Fedora. Voici donc le déroulement de ma première participation à Fedora Test Day : Radeon

http://fedoraproject.org/wiki/Test_Day:2011-02-23_Radeon

Téléchargement des LiveCD

Je dispose de 2 ordinateurs équipés d’une carte graphique radeon, l’un en architecture i686 et l’autre x86_64, je vais donc effectuer les tests sur les 2 ordinateurs.

Avant de télécharger le LiveCD je vérifie que je suis bien éligible :

# /sbin/lspci -d 1002: | grep -iq VGA && echo "Join Radeon Fedora Test Day" || echo "Sorry, no Radeon graphics hardware found."
Join Radeon Fedora Test Day

Je suis donc bien éligible et je peux télécharger les LiveCD ici et les graver ensuite.

Le déroulement des tests

En ce qui me concerne quelque soit l’ordinateur que j’utilise (2 cartes radeon différentes) seul le premier test est ok. Le Test suivant n’est pas concluant.

Le souci c’est que j’ai utilisé un LiveCD, et que pour générer un rapport avec abrt (automatic bug reporting tool) il est nécessaire de télécharger et installer des paquets debug. Et je manque de place en mémoire vive pour le faire.

Je n’ai malheureusement pas de clé usb suffisamment volumineuse pour créer un LiveUSB avec suffisamment d’espace disponible pour ne pas retomber dans le même cas.

J’avais 300 Go de non affecté à des volumes logiques sur mon volume groupe, je vais donc migrer les extents des volumes logiques situés sur un petit disque afin de libérer celui ci pour une installation complète de Fedora Rawhide.

La suite de ces tests devrait donc venir prochainement…

Seeks – un méta moteur de recherche à tester

Seeks est un méta-moteur de recherche libre, disponible sous licence publique générale Affero.
Il se compose de plusieurs éléments :

  • Un proxy web , qui intercepte les requêtes faites aux moteurs de recherche, les soumet lui-même aux moteurs activés dans la configuration, recueille et recoupe les résultats pour les présenter à l’utilisateur.
  • Une interface de moteur de recherche, qui permet de faire des recherches comme avec n’importe quel moteur de recherche classique.

Personnellement, Je n’ai pas activé le proxy et préfère utiliser l’interface web de recherche plutôt que de voir mes requêtes google interceptées. J’aime converser le contrôle de ce que je fais.
Pour ceux qui ne ressentent pas le besoin d’installer ce moteur de recherche, mais qui désirent néanmoins l’essayer, un noeud est disponible :

http://www.seeks.fr

Méta-moteur

Le méta-moteur recueille et réordonne les résultats fournis par les moteurs de recherche classiques. L’ordre final est le résultat d’un compromis entre tous les résultats proposés.
Quelques fonctionnalités qui font de Seeks un moteur de recherche agréable à utiliser:

  • une recherche étendue (demande de la page suivante aux moteurs de recherche),
  • un « regroupement intelligent » (la fonction « cluster »), qui regroupe dans des cadres les résultats par similarités (en se basant sur les mots contenus dans les descriptions),
  • un classement soit par titre, url ou type
  • une mise en valeur des mots les plus discriminants de la description de chaque résultat,
  • une détection automatique de la langue.

L’avenir de Seeks

L’un des objectifs de Seeks est de s’éloigner petit à petit des moteurs de recherches actuels pour construire son propre index, à partir des recherches effectuées par les utilisateurs et de leur retour.
Seeks se base sur l’idée que les utilisateurs peuvent apporter beaucoup à pertinence des recherches.

Les moteurs de recherche actuels vivent grâce aux habitudes des utilisateurs, enregistrent tout afin de pouvoir vendre de la régie publicitaire ciblée. Seeks replace l’utilisateur au centre, et ne se sert pas de ses recherches pour en apprendre plus sur lui, mais pour pouvoir réutiliser les résultats de ces recherches pour les autres utilisateurs.
Dans un futur proche chaque nœud de recherche seeks pourra être interconnecté en peer to peer afin de réaliser des recherches mutualisées et bénéficier du retour des autres utilisateurs.

Références :

Le site du projet : http://www.seeks-project.info/site/
La revue en cours du paquet pour Fedora : https://bugzilla.redhat.com/show_bug.cgi?id=678809

Configurer sendmail – envoyer des emails grâce à un relai SMTP

Nous allons voir comment configurer le service sendmail pour fonctionner en tant que relai SMTP.

Pour pouvoir intervenir sur la configuration de sendmail il est nécessaire d’installer le paquetage sendmail-cf :

# yum install sendmail-cf

Configuration

Le fichier de configuration

Le fichier de configuration de sendmail se situe dans /etc/mail et se nomme sendmail.mc.
Pensez à faire une sauvegarde du fichier d’origine :

# cp /etc/mail/sendmail.mc /etc/mail/sendmail.mc.sauvegarde

Ensuite éditez-le via votre éditeur préféré.

Il faudra modifier et/ou ajouter quelques lignes. (les dnl en début de ligne permettent l’ajout de commentaires) :

dnl # permettra de savoir que votre fichier de configuration a été modifié par vous
VERSIONID(`Installation Personnelle')dnl

dnl # définir smtp.fournisseur.fr comme serveur de relai
define(`SMART_HOST',`smtp.fournisseur.fr')

dnl # demander au serveur de relayer le local
GENERICS_DOMAIN(localhost.localdomain localhost)dnl

dnl # masquer le header mais aussi l'enveloppe
FEATURE(masquerade_envelope)dnl

dnl # Définir le domaine qui va apparaitre lors de l'envoi des mails
MASQUERADE_AS(`mon_domaine.fr')dnl

Si le serveur SMTP que vous avez défini dans SMART_HOST effectue un contrôle et que de ce fait vos mails ne sont pas envoyés , vous avez 2 solutions :

  1. vous définissez dans MASQUERADE_AS le domaine de votre serveur SMTP (par exemple free.fr)
  2. vous laissez le paramètre MASQUERADE_AS tel qu’il est, et ajoutez les lignes suivantes dans votre fichier :
FEATURE(always_add_domain)dnl
FEATURE(masquerade_entire_domain)dnl
FEATURE(`allmasquerade')dnl 

MASQUERADE_DOMAIN(localhost)dnl
MASQUERADE_DOMAIN(localhost.localdomain)dnl
MASQUERADE_DOMAIN(`mon_domaine.fr')dnl 

Obtention du fichier sendmail.cf

Dernièrement, vous devrez générer le fichier sendmail.cf

# cd /etc/mail
# make

Il est ensuite nécessaire de redémarrer sendmail afin que les paramètres soient pris en compte

# service sendmail restart

Références

Documentation Fedora