Le Blog de C-quad

Installation et Configuration d’Oracle 10g EE

Introduction

Nous allons voir ici comment installer Oracle 10g sur une Fedora. ici ce sera une Fedora 8, mais le principe reste valable quelque soit la version.

Pré-requis

Espace nécessaire

Il faudra remplir quelques conditions afin de pouvoir installer Oracle :

  • 1 Go de swap
  • 3 Go d’espace disque pour l’install
  • 500 Mo de disponible dans /tmp

Téléchargement

Récupérer les binaires oracle à l’adresse :
http://www.oracle.com/technology/software/products/database/oracle10g/index.html

Dépendances

Pour que l’installeur Oracle s’exécute correctement, il est préférable d’installer la jre de sun. Nous l’installerons ici dans /opt

En ce qui concerne les paquets nécessaire, il faudra :

  • binutils
  • make
  • gcc
  • libaio
  • libXp
  • libXp-devel

en ce qui me concerne, il ne manquait que libaio dans mon install de fedora 8.

yum install libaio binutils make gcc libXp libXp-devel

Afin de compiler des pro-cobols il est nécessaire d’avoir les librairies suivantes :

  • compat-db
  • compat-gcc-34
  • compat-gcc-34-c++
  • compat-gcc-34-g77
  • compat-libf2c-34
  • compat-libgcc-296
  • compat-libstdc++-296
  • compat-libstdc++
  • libXau-devel
  • libaio-devel
  • openmotif
  • tcl
  • tcl-devel
  • tcl-html

Utilisateurs et groupes

Il faut créer l’utilisateur « Oracle » ainsi que les groupes « dba » et « oinstall »

groupadd oinstall
groupadd dba
groupadd oper

useradd -g oinstall -G dba,oper oracle
passwd oracle

Donner les droits sur /u01

chown -R oracle /u01
chgrp -R oinstall /u01

Modification système

Oracle 10g ne s’installe que sur des linux « professionels », il est donc nécessaire de faire « croire » à Oracle que c’est le cas.

  • Pour se faire, nous allons changer le contenu du fichier /etc/redhat-release
 echo 'Red Hat Enterprise Linux ES release 3 (Taroon Update 4)' > /etc/redhat-release
  • Créer une fichier oracle.sh dans /etc/profile.d
vi /etc/profile.d/oracle.sh
# Oracle Settings
TMP=/tmp; export TMP
TMPDIR=$TMP; export TMPDIR
  • redémarrer le poste pour prendre en compte l’ajout des variables TMP

Installation JDK Sun

Cf.

Installation ORACLE

Décompression des binaires

unzip 10201_database_linux32.zip -d /opt

Console d’installation Oracle

cd /opt/database
xhost +
./runInstaller
  • Définir ORACLE_HOME : /u01/app/oracle/product/10.2.0/db_1
  • Répertoire de l’inventaire : /opt/oracle/oraInventory

Adaptation du noyau FC pour Oracle

Si l’on ne modifie pas les paramètres du noyau, on obtient les erreurs suivantes :

Erreurs possibles

Vérification des paramètres de noyau liés à la sécurité
Vérification de semmsl=250 ; résultat : semmsl=250.	Succès
Vérification de semmns=32000 ; résultat : semmns=32000.	Succès
Vérification de semopm=100 ; résultat : semopm=32.	Echec <<<<
Vérification de semmni=128 ; résultat : semmni=128.	Succès
Vérification de shmmax=536870912 ; résultat : shmmax=33554432.	Echec <<<<
Vérification de shmmni=4096 ; résultat : shmmni=4096.	Succès
Vérification de shmall=2097152 ; résultat : shmall=2097152.	Succès
Vérification de file-max=65536 ; résultat : file-max=151429.	Succès
Vérification de VERSION=2.4.21 ; résultat : VERSION=2.6.25.4-10.fc8.	Succès
Vérification de ip_local_port_range=1024 - 65000 ; résultat : ip_local_port_range=32768 - 61000.	Echec <<<<
Vérification de rmem_default=262144 ; résultat : rmem_default=110592.	Echec <<<<
Vérification de rmem_max=262144 ; résultat : rmem_max=131071.	Echec <<<<
Vérification de wmem_default=262144 ; résultat : wmem_default=110592.	Echec <<<<
Vérification de wmem_max=262144 ; résultat : wmem_max=131071.	Echec <<<<
Vérification terminée. Le résultat global de cette vérification est : Echec <<<<
Problème : Les paramètres de sécurité du noyau ne respectent pas la configuration minimale requise (voir ci-dessus).
Recommandation : Exécutez les instructions propres à votre système d'exploitation pour mettre à jour les paramètres du noyau, c'est-à-dire BIT_SIZE et noexec_user_stack.

Paramétrage

Pour modifier les paramètres (sémaphores) ouvrir le fichier /etc/sysctl.conf avec un éditeur de texte et ajoutez ou modifier les paramètres comme suit :

kernel.shmmax = 536870912
kernel.shmmni = 4096
kernel.shmall = 2097152
# kernel.sem = semmsl semmns semopm semmni (var oracle)
kernel.sem = 250 32000 100 128
fs.file-max = 65536
net.ipv4.ip_local_port_range = 1024 65000
net.core.rmem_default=262144
net.core.rmem_max=262144
net.core.wmem_default=262144
net.core.wmem_max=262144

ouvrir le fichier /etc/security/limits.conf avec un éditeur de texte et ajoutez ou modifier les paramètres comme suit :

oracle soft nofile 65536
oracle hard nofile 65536
oracle soft nproc 16384
oracle hard nproc 16384

Adresse IP fixe

Effectuez le paramétrage de la carte réseau pour être en IP Fixe

Ajout de swap (si trop petit)

 dd if=/dev/zero of=/u01/tmpswap bs=1k count=1238000
 mkswap /u01/tmpswap
 swapon /u01/tmpswap

Automatiser le démarrage et Arrêt

Nous allons voir comment démarrer automatiquement oracle au démarrage de la machine.

Nous éditions le fichier /etc/oratab afin de sélectionner les instances que l’on désire démarrer automatiquement au démarrage d’Oracle

dInforma:/u01/app/oracle/product/10.2.0/db_1:Y

Nous remplaçons le N par Y afin que l’instance dInforma démarre en même temps qu’Oracle

Création de service

Nous allons créer un nouveau service. Pour se faire nous créons un nouveau fichier /etc/init.d/dbora qui contient les lignes suivantes :

#!/bin/sh
# chkconfig: 345 99 10
# description: Oracle auto start-stop script.
#
# Set ORA_HOME to be equivalent to the $ORACLE_HOME
# from which you wish to execute dbstart and dbshut;
#
# Set ORA_OWNER to the user id of the owner of the
# Oracle database in ORA_HOME.

ORA_HOME=/u01/app/oracle/product/10.2.0/db_1
ORA_OWNER=oracle

if [ ! -f $ORA_HOME/bin/dbstart ]
then
    echo "Oracle startup: cannot start"
    exit
fi

case "$1" in
    'start')
        # Start the Oracle databases:
        # The following command assumes that the oracle login
        # will not prompt the user for any values
        su - $ORA_OWNER -c "$ORA_HOME/bin/lsnrctl start"
        su - $ORA_OWNER -c $ORA_HOME/bin/dbstart
        ;;
    'stop')
        # Stop the Oracle databases:
        # The following command assumes that the oracle login
        # will not prompt the user for any values
        su - $ORA_OWNER -c $ORA_HOME/bin/dbshut
        su - $ORA_OWNER -c "$ORA_HOME/bin/lsnrctl stop"
        ;;
esac

Nous modifions les droits sur ce fichier :

chmod 750 /etc/init.d/dbora

Nous inscrivons cet exécutable comme service avec un démarrage par défaut :

chkconfig --level 345 dbora on

Fin de l’install

on obtient :

Les applications J2EE suivantes ont été déployées et sont accessibles aux URL indiquées ci-dessous.

URL d’iSQL*Plus : http://localhost.domain:5560/isqlplus

URL DBA iSQL*Plus : http://localhost.domain:5560/isqlplus/dba

URL Enterprise Manager 10g Database Control : http://localhost.domain:1158/em

Laisser un commentaire